• Le vent d'été.

    Le vent d'été baise et caresse

    La nature tout doucement :

    On dirait un souffle d'amant

    Qui craint d'éveiller sa maîtresse.

     

    Bohémien de la paresse,

    Lazzarone du frôlement,

    Le vent d'été baise et caresse

    La nature tout doucement.

     

    Oh ! quelle extase enchanteresse

    De savourer l'isolement,

    Au fond d'un pré vert et dormant

    Qu'avec une si molle ivresse

    Le vent d'été baise et caresse !

     

    Maurice Rollinat.


  • Commentaires

    1
    Mardi 27 Juillet à 06:11

    -

    --Bonjour MARIE FRANCE

     

    J'espère que vous avez bien commencé

    la semaine, et que durant toute celle-ci,

    vous aurez courage et motivation.

    Côté météo rien qui ne devrait nous changer

    de la présence minimum du soleil,

    depuis vendredi de la semaine dernière!

    Bonne journée de mardi

    qui démarre avec un arrosage...

    Pour hier lundi 25° maxi 15/17 h

    et ce matin 16° a 05 h

    Amitiés *-¤-* Bisous

    -* J-G-R-C-202*.

     

    2
    Mardi 27 Juillet à 17:55

    Bonsoir Marie-France

    Un joli poème, j'aime bien. Tant que le vent caresse j'aime bien, c'est lorsqu'il commence à démolir que j'aime moins !

    J'espère que tu vas bien

    Je te souhaite une douce fin de journée

    Gros bisous, prend soin de toi

    @lain

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :