• Poème Baudelaire: Le chat.

    Le chat

    I

     

    Dans ma cervelle se promène,

    Ainsi qu'en son appartement,

    Un beau chat, fort, doux et charmant.

    Quand il miaule, on l'entend à peine,

     

    Tant son timbre est tendre et discret;

    Mais que sa voix s'apaise ou gronde,

    Elle est toujours riche et profonde.

    C'est là son charme et son secret.

     

    Cette voix qui perle et qui filtre

    Dans mon fond le plus ténébreux,

    Me remplit comme un vers nombreux

    Et me réjouit comme un philtre.

     

    Elle endort les plus cruels maux

    Et contient toutes les extases;

    Pour dire les plus longues phrases,

    Elle n'a pas besoin de mots.

     

    Non, il n'est pas d'archet qui morde

    Sur mon coeur, parfait instrument,

    Et fasse plus royalement

    Chanter sa plus vibrante corde,

     

    Que ta voix, chat mystérieux,

    Chat séraphique, chat étrange,

    En qui tout est, comme en un ange,

    Aussi subtil qu'harmonieux !

     

     


  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Avril à 02:08
    Bonjour Marie France joli poème Termine bien la semaine Avec amitiés René
    2
    Vendredi 10 Avril à 06:33

    Merci pour ce joli poème.

    Bonne fin de semaine avec des jours qui se suivent et se ressemblent pour la majorité d'entre nous.
    Une pensée pour tous ceux qui travaillent pour assurer notre sécurité et la continuité de notre vie.
    La solidarité doit rester notre première préoccupation !
    Je continue à avoir très mal au dos mais je pense à tous ceux qui luttent pour garder la vie.
    Beau papa a très mal supporté sa transfusion : il est très faible et a du mal à reprendre le dessus.
    Pendant que mon chéri fait le nettoyage de l'extérieur avec un parc, potager et verger qui n'auront jamais été aussi propres et beaux que cette année, surtout à cette saison !
    Gros bisoux, mon tit mf chérie ♥

     

    3
    Vendredi 10 Avril à 08:29

    Bonjour Marie France,

    ah le chat, Baudelaire en a fait vraiment un symbole.

    Comme beaucoup d'entre nous, chez un chat, on admire la beauté, la volupté et le mystère.

    Moi j'aime beaucoup ce poème et les chats.

    Il fait beau, on peut espérer que cette douceur fasse régresser ce virus.

    Bonne journée et prend soin de toi.

    4
    Vendredi 10 Avril à 08:36

    Jamais seul avec Tintin

    Tintin et les Picaros (1976) © Hergé / Moulinsart 2020

     

     

    Préparer de bons petits plats pour ceux qu’on aime.
    #RestezChezVous

     

    Ps: attention, âmes sensibles, ne vous laissez pas intimider

    par ces blagues.

     

      • Vendredi 10 Avril à 10:45

        Au point d'en rêver la nuit...ça peut arriver !

        Merci, mon Cricri .

    5
    Vendredi 10 Avril à 17:49

    Bonjour Marie-France

    Merci de m'avoir souhaité mon anniversaire, c'est très gentil de ta part.

    Très beau texte, c'est toi qui l'a écrit ?

    J'espère que tu vas bien avec ce confinement

    Gros bisous et bon weekend

    @lain

    6
    Samedi 11 Avril à 01:40
    Bonjour Marie France Je te souhaite un agréable week-end Avec amitiés René
    7
    Samedi 11 Avril à 08:29

    Bonjour Marie France,

    Samedi avant Pâques, ça se fera sans chocolats,

    snif snif, j'ai oublié d'en acheter et il n'y aura pas d’œufs cachés dans le jardin.

    Je ne sais même pas si les cloches vont passer;

    remarque avec toutes les cloches disséminées un peu partout (médias, gouvernement),

    on a de quoi s'occuper.

    Ah oui donc c'est bien toi qui aurait écrit ce joli texte,

    ce n'est pas étonnant puisque tu aimes les chats. Moi aussi

    j'ai toujours adoré les chats, j'en ai toujours eu depuis ma tendre jeunesse,

    mais le départ du dernier Tigron m'avait fait beaucoup de peine.

    C'est comme ça.

    Il va faire beau, je vais sans doute jardiner mais sans beaucoup de conviction.

    Passe une agréable journée.

    PS: quand tu parles de philtre,

    tu en connais un en particulier ou tu as une recette personnelle.

      • Samedi 11 Avril à 09:37

        ... Un philtre d'Amour. Mais tu dois connaître...

    8
    Samedi 11 Avril à 08:41

    Jamais seul avec Tintin

     

    Tintin et les Picaros (1976) © Hergé / Moulinsart 2020

     

     

    Le serment des confinés… Ne plus se raser pendant le confinement.
    #RestezChezVous #Barbudos

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :