• Charles Baudelaire : Tristesses de la lune.

    Ce soir, la lune rêve avec plus de paresse ;

    Ainsi qu'une beauté, sur de nombreux coussins,

    Qui d'une main distraite et légère caresse

    Avant de s'endormir le contour de ses seins,

     

    Sur le dos satiné des molles avalanches,

    Mourante, elle se livre aux longues pâmoisons,

    Et promène ses yeux sur les visions blanches

    Qui montent dans l'azur  comme des floraisons.

     

    Quand parfois sur ce globe, en sa langueur oisive,

    Elle laisse filer une larme   furtive,

    Un poète pieux, ennemi du sommeil,

     

    Dans le creux de sa main prend cette larme pâle,

    Aux reflets irisés comme un fragment d'opale,

    Et la met dans son cœur loin des yeux du soleil.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 04:17

    je viens te souhaiter un agréable dimanche, j'espère que tu vas de mieux en mieux 

    prends bien soin de toi 

    2
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 06:02

    Très joli.

    Bon dimanche, moins froid que prévu. Pfff
    Bisoux, mon tit MF chérie ♥

    PS : STP, donne de tes nouvelles. Suis inquiète.

    3
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 10:40

     

    Bon dimanche Marie France,

    hé oui il pleut un peu, on va donc la faire simple cette journée.

    Milieu semaine prochaine nous partirons sur Bordeaux afin de passer

    noël avec les enfants, c'est toujours un grand moment de bonheur.

    Passe une belle journée en espérant que tu récupères de mieux en mieux.

    Bises ma chère Marie France.

    4
    Dimanche 16 Décembre 2018 à 15:30

    Un petit coucou pluvieux chez nous aujourd'hui. Je m'excuse je ne suis pas venue plus tôt sur ton blog. J'espère que ça va depuis ton opération. C'est un très beau poème. Bisous bonne fin d'après midi Marie-France 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :